La pupille joue un rôle majeur dans les capacités de vision des individus. La nuit, la pénombre est une des causes de la dilatation des pupilles. Cette variation du diamètre de la pupille est un mécanisme naturel que l’œil réalise afin de laisser la lumière pénétrer. Quelles sont les autres causes de la dilatation des pupilles ? Découvrez tout ce qu’il est important de savoir sur le fonctionnement de la pupille.

 

Qu’est-ce que la pupille ?

La pupille fait référence à l’orifice circulaire noir situé au centre de l’iris, localisé entre le cristallin, à l’arrière, et la cornée, à l’avant. Elle joue un rôle essentiel dans la vision, notamment dans la vision nocturne.

Diaphragme optique naturel, la pupille humaine est positionnée avec un décalage de 0,5 mm vis-à-vis de l’axe optique. Le diamètre de la pupille peut varier selon plusieurs facteurs, dont celui de l’intensité lumineuse. Lorsque la pupille rétrécie, on parle de myosis. À l’inverse, la mydriase correspond à la dilatation de la pupille.

 

Pupille dilatée dans le noir : comment expliquer le phénomène ?

La dilatation des pupilles s’effectue sous l’effet de deux muscles : le sphincter pupillaire qui diminue le diamètre de la pupille et la dilatateur pupillaire qui augmente le diamètre de la pupille.

Le mécanisme de pupille dilaté se traduit par un agrandissement du diamètre de la pupille. Dans un environnement lumineux, la taille normale des pupilles varie de 2,0 à 4,0 millimètres (mm). Cependant, dans le noir, la pupille se dilate pour atteindre de 4,0 à 8,0 millimètres. Ce phénomène s’explique par la nécessité de la pupille à s’agrandir afin de permettre à toute la lumière disponible d’y entrer. À contrario, lorsque la luminosité est trop importante, la pupille se referme pour contrôler le flux de lumière réfracté par la cornée à destination de la rétine. Une latence d’environs 0.2 à 0.5 secondes avant que le diamètre de la pupille ne se réduise sous l’effet de l’illumination est observable.

Avec l’âge, la réactivité pupillaire tend à diminuer. Alors que la pupille peut se dilater jusqu’à 8 millimètres à l’adolescence, chez les individus octogénaires le diamètre pupillaire n’excède généralement pas les 5 millimètres. Ce phénomène est qualifié de « myosis sénile ».

 

Pupille dilatée : quelles sont les autres causes ?

La pénombre n’est pas le seul facteur ayant pour effet de dilater les pupilles. La pupille dilatée peut aussi être observée lorsque la luminosité ne change pas. Un grand nombre de causes peuvent impacter la dilatation pupillaire :

  • L’émotion : différentes émotions peuvent être à l’origine de la pupille dilatée. Plusieurs études ont notamment démontré un lien entre la dilation des pupilles et l’attirance sexuelle.
  • La prise de médicaments : certains médicaments, sur ordonnance ou en vente libre, peuvent provoquer une dilatation des pupilles. C’est le cas notamment des antidépresseurs, des antihistaminiques, des médicaments contre l’épilepsie et les nausées ou encore des médicaments contre la maladie de Parkinson. Aussi, médicaments comme les collyres mydriatiques ou l’atropine peuvent être instillés par l’ophtalmologiste pour obtenir une pupille dilatée et mieux observer le fond de l’œil.
  • La consommation d’alcool et de drogues à usage récréatif : consommés ensemble ou séparément, l’alcool et les drogues, comme la cocaïne, le cannabis, les amphétamines ou encore le LSD, peuvent réduire la capacité de la pupille à rétrécir son diamètre après une exposition à une source lumineuse vive.
  • Un problème cérébral important : il peut s’agir d’un traumatisme crânien, d’un accident vasculaire cérébral ou encore d’une tumeur cérébrale. Ces lésions cérébrales ont une incidence sur la capacité des pupilles à se contracter face à la lumière. Les deux yeux ou un seul œil peuvent être impactés. La dilatation pupillaire est notamment contrôlée après un choc à l’aide d’une lampe de poche afin de dépister un éventuel traumatisme crânien. La pupille dilatée peut aussi être un symptôme de l’AVC. Si la dilatation pupillaire vous paraît anormale et soudaine, il est vivement conseillé de faire appel à un médecin.

 

Qu’est-ce que la pupille d’Adie ?

La pupille tonique de l’Adie est un trouble neurologique rare. Cette pathologie se caractérise par une pupille anormalement dilatée qui se contracte plus lentement à la lumière que l’autre, voire qui ne se contracte pas du tout. La pupille tonique s’observe le plus souvent chez les femmes jeunes. Son origine est encore méconnue. Cependant, elle peut être associée dans certains cas à un traumatisme, à une mauvaise circulation sanguine, à une infection ou à une chirurgie.