Comment cela se corrige ?2017-05-03T10:05:49+00:00

Comment cela se corrige ?

Chez le presbyte, l’amplitude de l’accommodation se réduit progressivement : l’autofocus de l’œil devient de moins en moins efficace, car le cristallin perd de sa souplesse. S’il n’existe pas à ce jour de méthode éprouvée pour réparer l’accommodation, diverses méthodes permettent en revanche de la compenser :

  • La monovision : technique qui consiste à utiliser le fait que nous possédons deux yeux, l’un étant alors dédié à la vision de près, l’autre à la vision de loin (cette différence peut être induite au cours d’une chirurgie cornéenne ou par implant) ;
  • La multifocalité : technique qui consiste à augmenter la profondeur de champ de l’œil par la création d’un profil multifocal introduit par un implant ou induit sur la cornée par photo ablation – LASIK, ou par des incisions circulaires pour que la vision soit nette à des distances variées, de loin et de près ;
  • La bi ou trifocalité : technique qui consiste à créer plusieurs foyers utiles pour la vision au moyen d’implants diffractifs ;
  • L’augmentation de la profondeur de champ par réduction de la pupille d’entrée, par insertion d’un implant de type « diaphragme » cornéen sur l’œil non dominant (implant KAMRA) ;
  • La restitution d’une fonction accommodative partielle par insertion d’un implant accommodatif au cours de la chirurgie de la cataracte.

 

Grâce à l’étroite collaboration entre l’Institut et la Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild, qui bénéficie d’une renommée nationale et internationale dans le domaine de l’ophtalmologie, vous vous assurez d’une prise en charge en toute sécurité, avec des médecins parfaitement formés, des équipements de pointe, pour un seul et même objectif : votre satisfaction !