Les implants phaques représentent une excellente alternative pour la correction des troubles réfractifs chez les patients présentant des contre-indications au LASIK ou des amétropies trop importantes pour être corrigés par les techniques photoablatives (LASIK, laser de surface). Les ICL (Implantable Collamer Lens) sont des lentilles intra-oculaires pouvant corriger des amétropies allant de -0.5 à -20 dioptries de myopie associées ou non à l’astigmatisme. Le matériel « collamer » est biocompatible et parfaitement toléré dans l’œil. L’ICL a obtenu le marquage CE en 1997, et est agréé FDA (Food and Drug Administration) depuis 2005. L’utilisation de l’ICL est permise par l’armée américaine pour la correction de la forte myopie chez son personnel. Il y a environ 1 million d’ICL déjà implanté dans le monde.

Principales indications :

Le bilan préopératoire est très important avec examen complet de l’œil et topographie cornéenne entre autres afin de pouvoir poser l’indication opératoire.

  • Myopie de -0.5 à -20 dioptries associée ou non à de l’astigmatisme
  • Absence de pathologies ophtalmologiques associées : Pas de glaucome, pas de cataracte, pas de décompensation endothéliale, pas de décollement de rétine.
  • Objectifs réalistes
  • L’amblyopie ne représente pas une contre-indication à la chirurgie mais doit être discutée avec votre chirurgien. On note souvent une amélioration de la meilleure acuité visuelle corrigée d’une ligne entre le préopératoire et le post-opératoire.

Intervention – opération :

L’intervention se déroule sous anesthésie locale la plupart du temps et dure environ 20 minutes. En général, les deux yeux sont traités en même temps, le même jour. La chirurgie consiste à insérer à travers une micro-incision de 3mm l’implant replié sur lui-même. Celui se déplie dans l’œil et est positionné en avant du cristallin et en arrière de l’iris.

Suites post-opératoires :

Un contrôle est effectué quelques heures après l’intervention afin de vérifier le bon positionnement et la bonne tolérance de l’implant. Il n’y a pas de douleurs post-opératoires mis à part de légers picotements qui peuvent durer 24h. La récupération visuelle est relativement rapide, un changement important est noté dès les premières 24h et la vision continuer à s’améliorer les premières semaines post-opératoires.

Résultats :

Les résultats des ICL sont impressionnants. Le suivi de patients opérés sur 10 ans sont très satisfaisants avec une réduction significative de leur amétropie. Les études montrent que la qualité de vision obtenue après ICL est meilleure que celle obtenue après LASIK pour les fortes amétropies. Les risques d’une chirurgie sont très faibles et sont expliqués par votre chirurgien lors de votre consultation préopératoires.

//Article réalisé par Dr Alain SAAD//

Voici la présentation du Dr Christophe Panthier sur le sujet en cliquant ici : ICL implants PHAKE