[RECHERCHE] Nous sommes extrêmement fiers de pouvoir faire bénéficier à nos patients des techniques de chirurgie réfractive reconnues et applaudies des experts internationaux de cette discipline. Ces présentations viennent couronner des mois de recherche et d’investissement pour l’équipe du Dr Damien Gatinel, et particulièrement Dr Nesrine Rahma et Imène Salah.
Les patients presbytes et astigmates ont enfin une solution permettant d’améliorer leur vue de loin et de près. Il s’agit donc d’un gain exceptionnel en qualité de vie pour ces patients. La technique dite « de la bascule » est ici améliorée par l’utilisation du facteur Q. L’œil dominant, habituellement dédié à la vision de loin, est aussi utilisé pour la vision de près. L’œil dominé, habituellement dédié à la vision de près, est lui aussi utilisé pour la vision de loin. Cette innovation est majeure dans le paysage de la chirurgie réfractive. La vision et le confort ressentis par les patients sont considérablement améliorés. Cette technique limite également les effets de difficulté d’adaptation du cerveau suite à « la bascule » effectuée.
La deuxième présentation concerne l’étude du front d’onde avec un nouveau polynôme développé par le Dr Damien Gatinel. Ce nouveau polynôme permet d’apprécier de façon beaucoup plus précise la décomposition de la lumière au contact de l’œil et les aberrations engendrées. Ces aberrations sont responsables de phénomènes gênants comme des halos lumineux. Il s’agit d’une information précieuse pour apprécier la précision du traitement délivré au patient lors d’une chirurgie réfractive.