Porter des lunettes de vue est nécessaire afin de corriger un ou plusieurs troubles de la vision. Cependant, lorsque la buée s’invite, le confort visuel n’est plus assuré. Découvrez des solutions simples, mais efficaces afin de ne plus être confronté à la buée sur les lunettes.

 

Comment se forme la buée sur les lunettes ?

La buée se produit lorsque de l’air chaud contenant de l’eau à l’état gazeux entre en contact avec une surface froide. Elle apparaît des suites du phénomène de condensation, à savoir au passage de l’eau à l’état gazeux en eau à l’état liquide.

L’humidité et les écarts de températures ont pour conséquence la formation de buée sur des surfaces telles que les lunettes. Au quotidien, vos lunettes vivent régulièrement des changements de températures. Passer d’un environnement froid à un environnement chaud et humide, comme lorsque l’on entre dans un espace chauffé un plein hiver, suffit à créer une couche de buée sur les lunettes.

Dans la vie courante, les occasions où la buée peut se déposer sur les verres sont nombreuses. Dans la salle de bain en sortant de la douche, dans la cuisine en faisant bouillir de l’eau et en ouvrant le lave-vaisselle ou encore sur le canapé en buvant un chocolat chaud ou un thé. À l’extérieur, à vélo ou en pratiquant la course à pied, la buée peut nuire à votre visibilité et être responsable d’accidents.

 

Comment éviter la buée sur les lunettes au quotidien

Gênante dans la vie courante, la buée peut être dangereuse dans le monde professionnel, notamment pour les personnes manipulant des machines. Par chance, il existe de nombreuses solutions afin d’éviter la buée sur les lunettes :

  • Les verres anti buée : les verres anti buée sont équipés d’une couche aux propriétés hydrophiles. Ce traitement permet d’échapper au dépôt d’eau, et donc de buée, à la surface des verres des lunettes. La couche hydrophobe peut être appliquée sur tous les types de verres (verres blancs ou teintés, version polarisante ou transition), et à toutes les corrections (myopie, hypermétropie, presbytie et astigmatisme). Le traitement anti buée peut être effectué en complément d’autres traitements tels que le traitement anti reflets ou encore le traitement anti rayures.
  • Les sprays ou les gels anti buée : disponibles sous forme de sprays ou de gels, les produits anti buée sont en vente chez la plupart des opticiens aux alentours des 10 €. Très simples d’utilisation, ils s’appliquent directement sur les verres des lunettes et s’étalent délicatement à l’aide d’un chiffon.
  • Le savon : plus écologique et moins coûteux que les sprays et les gels anti buée, le savon liquide est également une solution efficace pour éviter la buée sur les lunettes. Pour cela, versez quelques gouttes de savon liquide sur les deux faces des verres de vos lunettes. Puis, il suffit d’étaler le produit sur toute la surface du verre avec chiffon doux jusqu’à qu’il retrouve toute sa transparence. Ce procédé permet de laisser une fine couche sur l’ensemble du verre afin d’empêcher les molécules d’eau de produire de la buée.

 

Port du masque de protection : comment éviter la buée sur les lunettes ?

Récemment, les porteurs de lunettes ont dû faire face à une nouvelle difficulté : porter des lunettes avec un masque de protection. Celles et ceux qui ont tenté l’expérience se sont vite rendu compte que la buée faisait également partie du paysage. Sur le nez, le masque de protection laisse s’échapper l’air chaud expiré par la bouche et créé de la condensation à la surface des verres.

En plus des précédentes solutions, d’autres, spécifiquement dédiées à la situation, viennent compléter les mesures à prendre afin d’éviter la buée sur les lunettes avec un masque de protection :

  • Bien positionner son masque de protection : pour éviter que l’air expiré vienne former de la buée sur les verres, le masque de protection doit épouser le contour de votre nez. Pour cela, le pince-nez est votre meilleur allié. Cette barre métallique permet à la fois d’améliorer la protection face au risque de contamination à la Covid-19, mais aussi d’ajuster parfaitement le masque sur le nez. La plupart des masques jetables vendus en pharmacie ou dans le commerce possèdent ce genre de dispositif. Si vous souhaitez porter un masque en tissu, pensez à coudre un fil métallique (morceau de cuivre ou fil de fer par exemple). Il est aussi possible de fixer le masque avec du sparadrap. Toutefois, cette solution reste peu confortable.
  • Utiliser un mouchoir : efficace et peu coûteuse, cette technique consiste à placer un mouchoir à l’horizontale en haut du masque, au bord du nez. Le mouchoir a pour vocation d’absorber l’humidité rejetée par la respiration avant qu’elle ne se glisse sur les verres.

Pour éviter la buée sur les lunettes, toutes les solutions énoncées peuvent être utilisées individuellement ou en synergie afin d’améliorer vos chances de continuer à y voir clair.