La douleur oculaire chronique peut avoir plusieurs sources. Elle peut être causée par une infection de la cornée, de la sécheresse oculaire ou encore des épisodes de migraine. Découvrez quelles peuvent être les causes de la douleur oculaire chronique et comment éviter d’avoir mal aux yeux.

Quelles sont les causes de la douleur oculaire chronique ?

Les causes de la douleur oculaire chronique varient selon son emplacement. Lorsque la douleur est située directement dans l’œil, elle est souvent causée par une irritation ou une inflammation de la surface avant de l’œil.

Les maladies de la cornée

Les pathologies et les troubles liés à la cornée sont les causes les plus courantes de douleur oculaire. Les douleurs venant de la cornée peuvent être dues à :

• Une abrasion cornéenne : une abrasion cornéenne désigne une égratignure sur la surface de l’œil. Généralement, les abrasions de la cornée causent une douleur oculaire chronique et un inconfort important. Les yeux rouges, la sensibilité à la lumière et le larmoiement des yeux font également partie des symptômes de l’abrasion cornéenne. L’égratignure de la cornée peut être causée par tout objet entrant en contact direct avec l’œil. Si une poussière, un débris végétal ou un grain de sable entre en contact avec l’œil, il est recommandé de ne pas frotter ses yeux.

• Une sécheresse oculaire : les yeux secs sont une autre cause très fréquente d’inconfort oculaire et de douleur oculaire chronique. On parle de sécheresse oculaire quand la quantité et/ou la qualité des larmes d’un individu est insuffisante. Elle se manifeste par des picotements, une sensibilité à la lumière, une sensation de fatigue des yeux et de brûlure. Avec le temps, la sécheresse des yeux peut provoquer des irritations de la cornée ainsi que des infections oculaires.

• Une conjonctivite : la conjonctivite est une inflammation ou une irritation de la conjonctive de l’œil. Dans la grande majorité des cas, la conjonctivite est liée à un virus ou à une bactérie. Elle peut également être d’origine allergique et être la source d’une douleur oculaire chronique. La douleur oculaire peut s’accompagner de démangeaisons, de larmoiements, de sensations de grain de sable dans l’œil et de photophobie.

La douleur chronique derrière les yeux

La douleur oculaire chronique peut être liée à des migraines chroniques et des infections des sinus. Dans le cas d’une migraine, la douleur est pulsatile survenant généralement par crises. La plupart du temps, cette douleur se manifeste d’un seul côté de la tête, au niveau d’une tempe ou au-dessus d’un œil. C’est pourquoi, le mal de tête peut quelques fois être confondu avec une douleur oculaire chronique.

La douleur oculaire chronique peut être liée à une sinusite touchant les sinus sphénoïdaux, situés en arrière et au-dessus des yeux, et les sinus éthmoïdaux, situés entre le nez et le coin interne des yeux. Les sinusites chroniques peuvent durer plus de 12 semaines.

La douleur chronique autour de yeux

Plusieurs pathologies du contour des yeux peuvent être associées à la douleur oculaire chronique. L’orgelet, qui se caractérise par une infection bactérienne temporaire et bénigne qui affecte le bord de la paupière ou de l’œil, représente le type le plus commun d’infection de la paupière. Pouvant être chronique, cette inflammation du bord de la paupière est répandue et se soigne facilement.

Douleur oculaire chronique et fatigue oculaire : quel lien ?

La fatigue peut être la source d’une douleur oculaire chronique. La fatigue oculaire peut également présenter d’autres symptômes tels qu’une baisse d’acuité visuelle, une sensation d’éblouissement, une altération du champ visuel, et des maux de tête.

La fatigue oculaire peut apparaître dans plusieurs circonstances. Généralement, la fatigue des yeux est due à l’exposition prolongée à la lumière bleue des écrans d’ordinateurs, de téléphones et de tablettes. Elle peut également être causée par un éclairage excessif ou insuffisant, la lecture de documents mal imprimés, ou encore être due à un déséquilibre binoculaire comme le strabisme. Une myopie, une hypermétropie et un astigmatisme non corrigés peuvent aussi en être la source.

La douleur oculaire chronique causée par la fatigue oculaire peut être soulagée en adoptant une correction optique adaptée. Il sera nécessaire de corriger sa vue avec une solution adéquate telle que des lunettes de vue ou des lentilles de contact. Une chirurgie réfractive pourra être envisagée si elle n’est pas contre indiquée.

Un patient qui souffre de douleur oculaire chronique et de fatigue oculaire peut également être dirigé vers une rééducation visuelle avec un orthoptiste. L’orthoptiste dépiste, et traite notamment le strabisme, la diplopie, et les difficultés d’adaptation aux lunettes.

Comment éviter la douleur oculaire chronique associée à la fatigue

Pour éviter la fatigue des yeux, il est recommandé de limiter le temps passé devant un écran. Il est aussi possible de porter des verres équipés de filtres, ou de coller un un filtre écran sur les téléphones, tablettes et ordinateurs.

Se protéger les yeux des rayons ultraviolets (UVA et UVB) du soleil est indispensable pour éviter les dommages oculaires pouvant créer de la douleur oculaire chronique. Une exposition prolongée des yeux au soleil peut entraîner plusieurs pathologies dont la cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Pour bien choisir vos lunettes de soleil, tournez-vous vers des modèles portant le marquage CE correspondant à la norme européenne. Privilégiez des formes enveloppantes et une teinte de verres adaptés à l’exposition solaire. L’indice d’intensité de la teinte, allant de 0 à 4, est indiqué sur la paire de lunettes. L’indice 0 correspond à la teinte la plus faible et l’indice 4 à la teinte la plus forte.

Comment soulager la douleur oculaire chronique ?

Pour soulager la douleur oculaire, il convient d’abord d’en connaître la cause. Pour ce faire, il est indispensable de prendre rendez-vous avec un ophtalmologue. Spécialisé dans le diagnostic et le traitement de toutes les pathologies liées aux yeux, l’ophtalmologue est le mieux placé pour faire un bilan complet afin de connaître les causes de la douleur oculaire chronique. Un interrogatoire médical et des examens minutieux des yeux permettront d’établir une orientation diagnostique précise.