Bien choisir son éclairage pour lire est indispensable pour mettre ses yeux à l’abri de la fatigue. Lire sans forcer sur sa vue permet de profiter d’un vrai moment de détente sans conséquence sur sa santé oculaire. Découvrez pourquoi lire dehors est une solution idéale pour préserver la santé de vos yeux.

Quels sont les bienfaits de la lecture en extérieur ?

Lire tient une place importante dans vos loisirs ? Bonne nouvelle, la lecture en extérieur possède de nombreux bienfaits, aussi bien sur votre vision que sur votre bien-être.

Selon les résultats d’une étude effectuée par des chercheurs du State University of New York College of Optometry aux États-Unis, lire sous une lumière vive, comme celle du soleil, stimule le cerveau et permet de mieux voir les contrastes. L’étude tend à démontrer que la quantité de lumière change continuellement dans notre monde visuel et que la lecture en extérieur aide à lire plus facilement sans éprouver de fatigue oculaire. Sur une chaise longue, un transat ou un banc, lire dehors permet donc d’améliorer la netteté visuelle et la sensibilité aux contrastes.

En plus d’être une bonne solution pour atténuer la fatigue visuelle, la lecture en extérieur participe à notre équilibre psychique et physique. L’œil joue un rôle majeur dans la production de l’hormone du sommeil : la mélatonine. Certains photorécepteurs de l’œil sont reliés à l’hypothalamus, zone profonde du cerveau qui contrôle notamment synchronisation des rythmes biologiques, la capacité d’apprentissage, le processus cognitifs, et l’équilibre émotionnel. Lire dehors, se tenir loin des écrans (ordinateur, tablette et téléphone intelligent), ou encore mettre ses yeux aux repos régulièrement dans la journée est indispensable pour réduire la fatigue oculaire et éviter de dérégler son horloge interne.

 

Est-ce que la lecture abîme les yeux ?

Contrairement aux idées reçues, lire avec peu de lumière n’a pas d’impact sur l’acuité visuelle sur le long terme. Toutefois, la lecture avec une source lumineuse faible peut engendrer de la fatigue visuelle, l’œil devant forcer pour compenser le manque de luminosité.

La fatigue oculaire est souvent le résultat d’une utilisation excessive de nos yeux. Quand l’œil effectue un effort trop important, comme celui de lire lorsque la lumière est trop faible, une sensation de fatigue visuelle peut se faire ressentir. Les symptômes qui témoignent de la fatigue des yeux sont divers et variés :

  • Une vision brouillée voire floue ;
  • Une sensation de picotements ou de brûlure ;
  • La paupière qui tremble ;
  • Une douleur oculaire à l’intérieur des yeux ou autour des yeux ;
  • Des yeux irrités ou rouges.

Un défaut visuel mal, ou pas corrigé, peut exposer un individu à de la fatigue oculaire chronique. Avoir une correction adaptée est indispensable pour soulager vos yeux de la fatigue visuelle et pour prendre du plaisir à lire dehors.

 

Quelle intensité lumineuse pour lire ?

Que faire lorsque la lecture en extérieur n’est pas possible ? En intérieur, bien ajuster la luminosité de la pièce est essentiel. Pour bien adapter votre éclairage, misez sur une lampe qui éclaire suffisamment sans éblouir. Évitez les lampes de plafonds de type néons, trop puissantes et trop violentes. Choisissez plutôt des ampoules de puissance moyenne, entre 25 et 40 watts, à lumière chaude. Aussi, pour limiter l’éblouissement et éviter de fatiguer vos yeux, préférez plutôt plusieurs sources de lumière douce à une seule lampe puissante.

Si malgré tous ces ajustements vous éprouvez toujours de la fatigue visuelle, il est recommandé de prendre rendez-vous avec votre ophtalmologue afin d’obtenir des conseils personnalisés en fonction de vos problématiques et vos habitudes. Consulter régulièrement votre ophtalmologue est indispensable pour dépister toute pathologie de la vue, même mineure, pouvant avoir une incidence sur votre confort visuel.