Qu’est-ce que l’aphakie

L’aphakie désigne l’absence de cristallin. Cette absence de cristallin peut avoir une explication congénitale, traumatique ou chirurgicale. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les causes de l’aphakie et de ses traitements.

À quoi sert le cristallin ?

Le cristallin désigne la lentille avasculaire de puissance convergente située en arrière de l’iris. Cette lentille participe à la focalisation des rayons lumineux sur la rétine et à l’accommodation. En effet, lorsque le muscle ciliaire se contracte, les fibres de la zonule se relâchent et le cristallin adopte une forme plus bombée grâce à son élasticité. Toutefois, en vieillissant, le cristallin perd de sa souplesse et s’opacifie.

Quels sont les symptômes de l’aphakie ?

En ne permettant pas à la lumière émise par les sources observées d’être focalisée dans le plan de la rétine, l’aphakie est responsable d’une hypermétropie. L’hypermétropie affecte la vision de près. La lumière arrive jusqu’à l’œil mais ne se focalise pas sur la rétine.

L’aphakie s’accompagne également d’une vision floue et de difficultés de l’œil à se concentrer sur un objet. Les personnes atteintes d’aphakie présentent aussi une confusion des couleurs. Les personnes aphake sont beaucoup plus sensibles aux lumières bleues et violettes, étant privées du pigment jaune du cristallin.

Comment devient-on aphake ?

L’aphakie peut être causée par une anomalie génétique et être accompagnée de graves malformations oculaires. L’absence de cristallin peut être due à une malformation du segment antérieure de l’œil. Dans le cas d’une aphakie traumatique, le cristallin peut avoie été expulsé de son emplacement.

Dans la plupart des cas, l’œil aphake est un œil qui se retrouve privé de cristallin à la suite d’une intervention chirurgicale. L’extraction du cristallin peut être nécessaire dès suite d’un accident, ou dans le cas d’une cataracte.

Quel est le lien entre aphakie et cataracte ?

La cataracte se caractérise par une opacification des fibres cristalliniennes, due au vieillissement physiologique de l’œil. Une personne atteinte de cataracte ressent une baisse progressive de la vision qui devient floue, une sensibilité à la lumière et une perte de la vision des couleurs.

Généralement, la cataracte se forme lentement avec le vieillissement. Elle peut être liée à l’âge, mais peut aussi être d’origine endocrinienne, ou être consécutive à un traumatisme de l’œil. Un diabète mal contrôlé, la prise de certains médicaments ou l’exposition à de fortes doses de radiation peuvent être la cause d’une cataracte.

L’opacification du cristallin peut être traitée par chirurgie. Réalisée sous anesthésie locale, après instillation de collyre anesthésiant, la chirurgie de la cataracte est indolore.
Elle consiste à retirer le cristallin et à le remplacer par un implant. Le cristallin opacifié est extrait par une ouverture de 3 millimètres, sans toucher à la capsule cristallinienne postérieure. Pour réaliser cette opération, le chirurgien doit introduire une sonde à ultrasons dans la capsule afin de fragmenter puis d’aspirer les morceaux de cristallin. Une fois le cristallin retiré l’implant est introduit dans la chambre postérieure.

En chirurgie de la cataracte moderne, l’aphakie est donc transitoire. Le patient, qui reçoit un implant, devient alors pseudophake. Si l’implant n’est pas posé, dans le cas d’une complication chirurgicale, alors on parlera d’aphakie.

Quel est le traitement de l’aphakie ?

L’aphakie peut être compensée par le port de verres correcteurs très convergents permettant l’agrandissement de l’image d’environ 30 %. Si un seul œil est atteint d’aphakie, l’inégalité de réfraction entre les deux yeux sera trop important et ne pourra alors pas être corrigée par un seul verre possédant des capacités convergentes. Le port de lentilles de contact pourra alors être une option et permettra un agrandissement de l’image d’un seul côté, mais de manière minime. La forme de la lentille épousant parfaitement la convexité du globe oculaire, elle permettra toutefois à l’œil aphake de retrouver un champ visuel normal.

L’implant cristallinien reste la meilleure option de traitement pour les patients atteints d’aphakie. L’implant permet d’apporter une correction sans entrainer d’agrandissement de l’image. Tout comme pour les lentilles de contact, l’implant cristallinien permet de récupérer son champ visuel.