Qu’est-ce que la caroncule ?

La caroncule lacrymale désigne la petite structure de couleur rose qui se situe au coin interne de l’œil, là où les paupières se rejoignent. Chez l’homme, la caroncule peut être lacrymal ou salivaire. La caroncule salivaire se trouve quant à elle au pied du frein lingual. Quel est le rôle de la caroncule lacrymale ? Découvrez toutes les pathologies pouvant être associées à la caroncule.

 

Quel est le rôle de la caroncule ?

La caroncule prend la forme d’un petit nodule rose et globuleux. Cette éminence charnue contient des glandes sébacées et des glandes sudoripares produisant la substance huileuse et blanchâtre qui s’accumule pendant le sommeil. La caroncule se retrouve chez l’homme, mais aussi chez certains oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons et mammifères. Elle est constituée d’un épithélium et d’un chorion sous-jacent. La caroncule joue un rôle particulier dans le maintien de la santé de l’œil.

Située au coin de l’œil et tapissée par un épithélium pavimenteux stratifié, la caroncule exerce une fonction très importante dans son fonctionnement. La caroncule favorise l’humidification de l’œil ainsi que le drainage des larmes par le biais du canal lacrymal. Les larmes sont sécrétées par les glandes lacrymales situées au-dessus de l’œil. Chaque œil possède une glande lacrymale principale et deux glandes lacrymales accessoires. Grâce aux battements des paupières, le film lacrymal est étalé à la surface de la cornée. Le trajet des larmes se poursuit vers l’angle interne, de part et d’autre de la caroncule, avant d’être éliminé dans les fosses nasales par les voies lacrymales excrétrices. Le battement des paupières permet de drainer la saleté et les corps étrangers vers la caroncule, favorisant ainsi leur évacuation.

 

Quelles sont les pathologies en lien avec la caroncule ?

La caroncule fait partie d’un ensemble d’éléments, comprenant notamment la conjonctive, les canaux lacrymo-nasaux, le repli semi-lunaire et les paupières, dont les rôles et les pathologies sont liés.

La conjonctivite

La conjonctive est une muqueuse transparente qui tapisse l’intérieur des paupières. Cette muqueuse participe notamment à la lubrification de l’œil, par le battement des paupières, et produit le mucus qui entre en jeu lors de la composition du liquide lacrymal.

Pathologie courante, la conjonctivite correspond à une infection de la conjonctive. Elle peut être due à un virus, une bactérie ou être d’origine allergique. La conjonctivite crée une inflammation de la conjonctivite et occasionne des brûlures, des larmoiements et des démangeaisons. Cette pathologie entraine également une irritation de la caroncule lacrymale et des troubles du système de drainage lacrymal.

Le traitement de la conjonctivite dépendra de sa cause. Tandis que des collyres à base d’antihistaminiques seront prescrits pour traiter les conjonctivites d’origine allergique, un lavage des yeux au sérum physiologique associé à un antiseptique sera conseillé au patient atteint de conjonctivite bactérienne.

L’hypertrophie de la caroncule

L’hypertrophie de la caroncule correspond une inflammation caractérisée par la formation d’une masse au niveau de cette zone de l’œil. Cette hypertrophie peut avoir une incidence sur le mécanisme du globe oculaire et impacter le rôle de purification de la caroncule. En effet, l’hypertrophie de la caroncule peut perturber l’extraction des corps étrangers présents accidentellement dans l’œil.

La prise en charge médicale de l’hypertrophie de la caroncule est généralement requise. Une intervention chirurgicale pourra être planifiée par l’ophtalmologue, s’il le juge nécessaire.

La dacryocystite

La dacryocystite désigne l’infection du sac lacrymal généralement due à une obstruction du canal naso-lacrymal. Le canal naso-lacrymal évacue les larmes et les impuretés vers l’intérieur du nez, par l’intermédiaire du sac lacrymal. Lorsqu’il est obstrué, l’évacuation des larmes est plus difficile. Cette obstruction est un terrain fertile à l’infection du sac lacrymal, situé sur le côté de l’œil et relié par les canaux lacrymaux de part et d’autre de la caroncule.

Une consultation chez un ophtalmologue est indispensable pour diagnostiquer la pathologie et prescrire un traitement en fonction de la gravité de l’inflammation. Ce traitement pourra inclure des gouttes antibiotiques et des compresses chaudes, ou nécessiter une chirurgie.