Qu’est-ce que le champ visuel ?

Le champ visuel correspond à la portion de l’espace visible par un œil autour du point qu’il fixe. Aussi appelé champ de vision, le champ visuel comprend tout ce que les yeux sont capables de percevoir autour d’eux. L’examen du champ visuel permettra de cartographier cette zone et de déceler d’éventuelles pathologies. Comment se déroule l’examen du champ visuel. Découvrez quelles pathologies peuvent être associées à la réduction du champ visuel.

À quoi sert l’examen du champ visuel ?

L’examen du champ visuel permet de cartographier l’espace que l’œil peut percevoir autour du point immobile droit devant lui qu’il fixe. L‘addition des champs visuels de chaque œil donne un angle de 180°, soit 90° temporal pour chaque œil.

L’exploration du champ visuel est l’un des principaux examens d’un bilan ophtalmologique complet. Cet examen est indispensable pour de diagnostiquer les dysfonctionnements ou les pathologies de la voie visuelle. Cet examen est notamment le plus important pour diagnostiquer et suivre l’évolution d’un glaucome. En effet, le champ visuel peut être altéré en cas de pathologies de la rétine, du nerf optique et des aires visuelles de la partie occipitale du cerveau.

Comment se déroule l’examen du champ visuel ?

L’examen du champ visuel est réalisé par un médecin ophtalmologue dans le but de confirmer un diagnostic clinique ou afin de réaliser le suivi d’une pathologie déjà mise en exergue. Non invasif, l’examen du champ visuel ne nécessite pas de prendre des précautions particulières :

  • Le test s’effectue assis. Le patient place son visage dans une coupole blanche à la vertical, le menton confortablement posé sur un support.
  • Un œil est caché tandis que l’autre fixe un point lumineux au centre de la coupole blanche éclairée ;
  • Des points, à luminosité variable, apparaissent aux différents endroits de la coupole pendant 5 à 8 minutes ;
  • Lorsque le patient perçoit le point sur le côté, tout en gardant sa fixation sur le point central, il est invité à appuyer sur un bouton pour le stipuler.

Selon que l’on souhaite tester le champ visuel périphérique ou central, les points lumineux clignoteront à différents endroits de la coupole :

  • Dans le cas d’un champ visuel de Goldmann, les points lumineux progresseront depuis la périphérie jusqu’au milieu du champ visuel du patient. Le patient devra appuyer sur le bouton au moment où les lumières arrivent dans son champ visuel.
  • Pour un champ visuel central (champ visuel Humphrey), les points lumineux seront visibles au milieu du champ visuel du patient. Il lui sera demandé d’appuyer sur le bouton à chaque fois qu’il voit une lumière.

Quelles sont les indications de l’examen du champ visuel ?

L’examen du champ visuel est indiqué afin de diagnostiquer ou suivre l’évolution de certaines pathologies. Les principales causes de dégradation du champ visuel sont les suivantes :

  • les neuropathies optiques aiguës ;
  • les neuropathies optiques chroniques dont le glaucome chronique ;
  • les rétinopathies ;
  • les tumeurs cérébrales ;
  • les accidents vasculaires cérébraux.

Quel est le lien entre le champ visuel et le glaucome ?

Le glaucome est une maladie de l’œil caractérisée par des lésions du nerf optique. Le plus souvent, le glaucome est associé à une élévation de la pression à l’intérieur de l’œil. Cette pathologie provoque une diminution irrémédiable du champ de vision. Dans un premier temps, la vision périphérique est réduite, donnant un effet « tunnel » sur un œil ou sur les deux. Lorsque les lésions du nerf optique progressent, la vision centrale disparaît, menant à la cécité. En cas de suspicion de glaucome chronique, l’ophtalmologue pourra effectuer un examen du champ visuel afin de dépister la pathologie. Consultez un ophtalmologue régulièrement pour prévenir toute affection oculaire et pour effectuer les examens nécessaires dans les meilleurs délais.