« Back to Glossary Index

Qu’est-ce que l’écart pupillaire ?

L’écart pupillaire désigne la distance entre le centre de chacune des pupilles. Cette mesure permet d’ajuster au mieux la correction sur le verre des lunettes. Elle est utilisée pour la fabrication de toute paire de lunettes correctrices.

C’est quoi l’écart pupillaire ?

L’écart pupillaire est la distance entre les deux pupilles exprimées en millimètres. Cette distance est différente d’une personne à l’autre. En moyenne, elle oscille entre 57 et 65 mm. Plus précisément, l’écart pupillaire moyen pour une femme adulte va de 46 à 65 mm, tandis que pour un homme adulte, il est de 59 à 74 mm.

Si l’écart pupillaire n’est pas bien mesuré, cela peut provoquer une tension oculaire, de la fatigue ou tout simplement une vision incorrecte. C’est pourquoi la mesure doit être aussi précise que possible pour profiter d’une vision nette et d’une correction adaptée.

Comment obtenir son écart pupillaire ?

L’écart pupillaire ne change pas avec le temps. Lorsque vous obtenez cette distance, sa valeur restera utilisable. Depuis le 18 septembre 2014 à la suite de la loi Hamon, les ophtalmologues sont dans l’obligation de prendre et d’inscrire la valeur de votre écart pupillaire sur votre ordonnance. Lorsque l’ordonnance ne mentionne pas la mesure, l’opticien auprès duquel vous achetez vos lunettes pourra également se charger de la prendre à l’aide d’un pupillomètre. Le pupillomètre est instrument médical servant à mesurer l’écartement des pupilles. L’opticien l’applique devant les yeux et fait mouvoir les coulisses, pour que les index partagent les pupilles.

Si vous achetez vos lunettes sur internet, et que votre ordonnance ne mentionne rien, il vous sera demandé de prendre vos mesures vous-même en plusieurs étapes. Dans la plupart des cas, on mesure le demi-écart pupillaire, qui correspond à la distance séparant l’arête du nez de la pupille, donc la moitié de l’écart pupillaire.

  1. Placez-vous devant un miroir équipé d’une règle avec des mesures en millimètres.
  2. Regardez au loin et posez la règle sur l’arête du nez. Alignez le milieu de votre pupille avec le 0 de la règle.
  3. Prenez la mesure entre l’arête de votre nez et le centre de la pupille.
  4. Répétez la procédure plusieurs fois afin d’être sûr de tomber sur le même résultat.
  5. Recommencez la même procédure pour l’autre pupille.

Mesurer son écart pupillaire soi-même n’est pas une chose aisée. Si possible, demandez l’aide d’une autre personne. Pour obtenir un résultat précis, la meilleure solution reste de solliciter les services d’un opticien ou de prendre rendez-vous avec votre ophtalmologue.

Si vous avez déjà porté des lunettes, vous pouvez également vous fier à une ordonnance où l’écart pupillaire est annoté. Il est généralement précédé des mentions « OG » et « OD » signifiant respectivement œil gauche et œil droit.

Comment savoir si les lunettes sont adaptées ?

La méthode la plus sûre pour avoir des lunettes adaptées à sa vue et à son écart pupillaire est de se fier à son ophtalmologue. Si vos lunettes ne sont pas ajustées de manière optimale, cela peut grandement nuire à votre qualité de vie. Plusieurs symptômes peuvent vous alerter sur le fait que vos lunettes sont mal adaptées :

  • Les troubles de la vision : si le verre correcteur est mal centré, cela peut provoquer des difficultés d’accommodation. La vision peut être troublée et les images peuvent paraître dédoublées. Il est également possible que vous deviez froncer les sourcils et plisser les yeux pour réussir à mieux voir.
  • Les douleurs oculaires : le port de lunettes avec un mauvais écart pupillaire peut entraîner la survenue de douleurs oculaires. Ces douleurs peuvent être accompagnées de maux de tête et de douleurs localisées au niveau des cervicales.
  • Les étourdissements : des lunettes mal adaptées peuvent créer des étourdissements et des vertiges, notamment si vous portez des verres progressifs.

L’écart pupillaire n’a aucun effet sur la taille de la monture des lunettes que vous choisirez. Quel que soit votre type de correction, cette donnée est essentielle pour assurer votre confort visuel. En cas de doute, prenez rendez-vous avec votre ophtalmologue pour obtenir un avis médical.