Qu’est-ce que le Stroma ?

Le stroma est un tissu conjonctif lamellaire qui représente la couche la plus épaisse de la cornée. En effet, le stroma complète 90% de l’épaisseur totale de la cornée.

Le stroma se situe entre l’épithélium, à sa surface, lui-même recouvert du film lacrymal, et l’endothélium à sa profondeur. À la partie antérieure sous l’épithélium, la couche de Bowman correspond à une modification du stroma antérieur.

Stroma : de quoi est-il composé ?

À l’avant du stroma, l’épithélium compact et pavimenteux limite l’entrée d’eau dans le stroma et à l’arrière, l’endothélium cornéen est responsable du contrôle de l’hydratation du tissu.

Le stroma cornéen est un tissu conjonctif non vascularisé, mais il est innervé. Il est composé des éléments suivants :

  • Les lamelles de collagène orientées : parallèles entre elles à la surface cornéenne, les lamelles de collagène sont à striation périodique. Ces lamelles sont notamment responsables de la transparence de la cornée.
  • Les kératocytes : les kératocytes sont des cellules quiescentes responsables du renouvellement de la matrice extracellulaire. Lorsqu’elles sont activées, elles interviennent dans le processus de cicatrisation. Les kératocytes s’étendent parallèlement aux lamelles de collagène avec de multiples expansions. Ces cellules assurent la biosynthèse des mucopolysaccharides et du collagène.
  • La substance fondamentale : cette substance assure la cohésion et l’espacement ordonné des fibres du collagène. Elle comporte des mucopolysaccharides acides, des kératansulfates (60 %), de la chondroïtine sulfate (40 %) et des mucopolysaccharides neutres.

Les fibrilles de collagène principales sont de type I/V. L’association de ces fibrilles forme des fibres de diamètre constant de 35 nm et d’espacement constant de 59 nm, groupées en lamelles parallèles à la surface cornéenne.

Stroma et chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive regroupe les différentes interventions ophtalmiques visant à corriger certains défauts réfractifs de l’œil, dans le but de ne plus avoir à porter de lunettes de vue ou de lentilles de contact.
Le stroma est la couche qui est découpée et sculptée en chirurgie réfractive cornéenne. Le stroma est traité de deux manières différentes, en fonction de la technique utilisée lors de la chirurgie réfractive :

En cas de technique LASIK, on réalise un « volet cornéen superficiel » avant de sculpter directement le stroma cornéen. Cette technique permet de traiter directement le stroma cornéen et évite les douleurs post opératoire liées au pelage de l’épithélium. Aucune suture n’est nécessaire, le stroma va cicatriser tout seul.

Dans le cas où la technique PKR serait adoptée, le laser est utilisé directement sur la surface de la cornée, sur quelques microns d’épaisseur. Après avoir procédé au pelage de l’épithélium, la correction est délivrée sur le stroma superficiel, situé juste en dessous de cet épithélium. Cette technique est notamment conseillée aux personnes ayant la cornée plus fine, irrégulière, ou aux personnes possédant une cornée avec certaines anomalies.