La myopie est un trouble visuel caractérisé par une vision floue de loin, mais nette de près. Ce trouble apparaît généralement à l’enfance, entre 8 et 12 ans, et progresse lentement avec l’âge pour se stabiliser en générale vers 20-25 ans. Ce trouble visuel peut être corrigé par le port de lunettes de vue ou de lentilles de contact. Afin de corriger la myopie de manière définitive, le recours à une opération de chirurgie réfractive peut être envisagé. La chirurgie de la myopie est une opération des yeux qui corrige la vision de loin et permet ainsi aux patients myopes d’éviter le port de lunettes ou de lentilles. L’opération de la myopie constitue une option de choix pour son aspect pratique indiscutable. À partir de quel âge et jusqu’à quel âge peut-on envisager l’opération de la myopie ?

Quel est âge minimum pour l’opération de la myopie ?

L’âge minimum légal pour l’opération de la myopie au laser est de 18 ans. Cependant, il est préférable d’attendre que la myopie soit stable. La stabilité de la myopie est un élément essentiel à prendre en compte avant l’opération de la myopie. Dans la majeure partie des cas, la myopie est stable chez l’adulte. En effet, la stabilisation de la myopie intervient aux alentours de 20 à 22 ans pour les myopies faibles et moyennes. Pour les myopies plus importantes, cette stabilisation peut intervenir un peu plus tard.

Après le passage à l’âge adulte, l’opération de la myopie ne dépend l’âge du patient, mais plutôt de la stabilité de sa myopie. On parle de stabilité de la myopie lorsqu’elle n’est plus évolutive depuis deux années. Deux examens de la vue à un an d’intervalle sont  recommandés afin de vérifier que la myopie, ou tout autre défaut visuel ne continue pas d’évoluer avec le temps.

La limite d’âge pour l’opération de la myopie n’est pas arrêtée. Les contre-indications à l’opération de la myopie ne dépendent pas de l’âge du patient, mais plutôt des pathologies oculaires dépistées lors de l’examen pré-opératoire. Par exemple, un kératocône, maladie génétique qui se traduit par une déformation évolutive de la cornée, constitue une contre-indication à l’opération de la myopie qui ne dépend donc pas de l’âge du patient.

Opération de la myopie à l’âge de la presbytie

Contrairement à l’idée répandue, il est possible d’opérer la myopie à l’âge de la presbytie. La presbytie affecte la vision de près des myopes de plus de 45 ans. Il s’agit d’un processus inéluctable de vieillissement du cristallin qui se caractérise par une perte d’accommodation.

Corriger la myopie à l’âge de la presbytie est une opération nettement plus délicate. La monovision est une technique particulièrement indiquée pour l’opération de la myopie après l’apparition de la presbytie. En effet, les myopes presbytes sont de bons candidats à la monovision. L’opération de la myopie à l’âge de la presbytie nécessite une vraie expertise et du matériel dernière génération.

L’âge minimum de l’opération de la myopie correspond à l’âge de stabilisation du trouble de la vue. Quelle que soit la technique de chirurgie réfractive, l’opération de la myopie au laser ne peut être envisagée tant que la vue n’est pas stable. Un suivi régulier chez un ophtalmologue est donc incontournable en prévision du recours à une opération de la myopie. À noter également qu’une consultation pré-opératoire sera nécessaire afin de déterminer l’éligibilité opératoire, le ou les type(s) de technique opératoire ainsi que l’existence d’une éventuelle contre-indication à la chirurgie.

[/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]