L’implant phake ICL : comment ça marche

L’implant phake ICL est une lentille intraoculaire très fine placée à l’intérieur du globe oculaire par voie chirurgicale. Cette chirurgie de confort est destinée aux personnes souffrant d’anomalies optiques qui ne peuvent pas être corrigées par d’autres techniques opératoires telles que le LASIK ou la PKR. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette lentille artificielle.

 

Qu’est-ce que l’implant phake ICL ?

L’implant phake ICL désigne la lentille intraoculaire mise en place chirurgicalement par l’intermédiaire une petite incision. Contrairement à l’implant oculaire classique, cette lentille ne nécessite pas le retrait du cristallin. L’implant phake ICL n’est donc pas utilisé pour traiter une cataracte.

 

La pose d’un implant phake ICL est réservée aux traitements des anomalies optiques qui ne peuvent pas être corrigées par une chirurgie au laser. C’est notamment le cas lorsque le patient souffre d’une amétropie trop importante ou d’une maladie de la surface oculaire, ou lorsqu’il fait état d’une cornée inférieure à 500 µm ou d’une cornée irrégulière.

 

L’implant phake ICL permet de corriger la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme :

 

  • La myopie : ce défaut de la vision se traduit par une vision floue de loin et nette de près. L’implant phake ICL peut alors être utilisé pour corriger les myopies de -1 à -30 dioptries.
  • L’hypermétropie: contrairement à la myopie, l’hypermétropie se caractérise par une vision floue de près mais nette de loin. La pose d’un implant phakes ICL est indiquée pour corriger les hypermétropies de +1 à +15 dioptries.
  • L’astigmatisme: l’astigmatisme est un défaut visuel fréquent qui se manifeste par des images déformées sur les côtés et par la confusion de caractères proches. L’implant ICL peut corriger les dioptries de -1 à -10.

 

La pose d’un implant phake ICL permet au patient de se passer du port de lentilles de contact ou de lunettes de vue. Utilisés depuis le début des années 90, ces implants offrent d’excellents résultats.

 

Comment se déroule la chirurgie avec implant phake ICL ?

La chirurgie avec implant phake ICL s’effectue en chirurgie ambulatoire, sous anesthésie locale. Des gouttes sont instillées à la surface du globe oculaire afin d’anesthésier la zone traitée. Dans certains cas, une anesthésie générale peut être envisagée. Pour opérer les deux yeux, deux interventions espacées de 24h sont nécessaires.

 

Rapide, la pose de l’implant phake ICL est réalisée par l’intermédiaire d’une petite incision de 3 à 6 millimètres. Le chirurgien insère alors l’implant et le manipule afin de le positionner correctement dans l’œil.

 

Avant l’intervention, un bilan préopératoire est nécessaire afin d’éliminer la présence d’éventuelles contre-indications à la chirurgie. Plusieurs examens devront être réalisés : topographie cornéenne, tomographie en cohérence optique, biométrie oculaire, etc.

 

 

Quels sont les avantages de l’implant phake ICL ?

Bien que le résultat attendu soit généralement inférieur à celui qu’il est possible d’obtenir par LASIK, il reste tout de même très satisfaisant. La pose d’implants phake ICL permet de traiter des anomalies optiques qu’il ne serait pas possible d’opérer par l’intermédiaire d’une autre technique. L’implant phake ICL possède également l’avantage d’être très sécuritaire, à condition d’effectuer une surveillance régulière et dans la mesure où les indications de départ sont bien établies.

 

Ces lentilles sont généralement très bien tolérées et ne présentent pas des suites opératoires très contraignantes. La récupération fonctionnelle est rapide et la reprise du travail peut être effectuée le lendemain de l’intervention. À long terme, en cas de cataracte, l’implant phake ICL pourra facilement être retiré, et un nouvel implant pourra être inséré à la place du cristallin opacifié.