Phénomène inéluctable, la presbytie est liée au processus de vieillissement normal de l’œil. Cependant, il est possible d’apporter une réponse efficace à ce défaut visuel. Les lunettes ? Oui, mais pas uniquement. Découvrez comment lutter contre la presbytie au moyen d’alternatives efficaces et naturelles.

Qu’est-ce que la presbytie ?

Vous êtes au théâtre, la lumière est tamisée et l’ambiance est chaleureuse. Entre vos mains, le programme. Vous aimeriez prendre connaissance de ce qu’il y a écrit dessus, mais il y a un problème : les caractères apparaissent flous. Et s’il s’agissait de la presbytie ?

La presbytie correspond à l’incapacité pour l’œil de restituer une image nette de près. Avec l’âge, généralement autour des 45 ans, le cristallin perd de sa souplesse et de son élasticité.

Cette diminution de l’amplitude d’accommodation dans la vision de près est dû processus de vieillissement normal de l’œil. Lentille naturelle de l’œil, le cristallin permet de faire la mise au point pour avoir une vision nette des objets rapprochés. En vieillissant, le cristallin se détériore et perd progressivement de son pouvoir d’accommodation. Avant de se stabiliser, généralement autour des 55-60 ans, la presbytie évolue pendant 15 ans.

Quels sont les signes de la presbytie ?

Les symptômes de la presbytie sont facilement identifiables. La plupart du temps, les presbytes se rendent compte de leur trouble de la vision en essayant de lire de petits caractères de près. Les patients atteints de presbytie commencent par tenir plus loin leur livre, leur menu ou encore leur écran de téléphone et nécessitent plus de lumière pour lire et pour prendre connaissance des détails d’une image. Ces symptômes s’accompagnent également de fatigue oculaire et de céphalées.

Pour diagnostiquer la presbytie, il est recommandé de prendre rendez-vous avec ophtalmologue dès les premiers symptômes. D’ailleurs, même sans symptôme, il est conseillé de consulter régulièrement un ophtalmologue : tous les 5 ans avant 45 ans, tous les 2 à 3 ans après 45 ans et tous les 2 ans après 60 ans.

 

Presbytie et traitement naturel : quelles alternatives aux lunettes ?

Conséquence du vieillissement naturel du cristallin, la presbytie est inévitable. À ce jour, il n’existe aucun moyen de prévenir la presbytie. Cependant, il existe des moyens de corriger ce défaut de la vision.

Parmi les moyens de correction, les lunettes occupent une place incontournable. Les lunettes de vue existent avec plusieurs types de verres :

  • Les verres unifocaux : les lunettes simples foyer permettent de voir de près à tous les points du verre. Elles sont une bonne option pour les presbytes débutants qui ne souhaitent porter leurs lunettes qu’occasionnellement pour voir de près.
  • Les verres bifocaux : les lunettes à double foyer possèdent dans la partie inférieure, un segment élaboré pour voir de près. Tout le reste du verre est conçu pour voir de loin. Ils sont notamment indiqués pour corriger les autres troubles de la vision en complément de la presbytie.
  • Les verres progressifs : les verres progressifs sont conçus de manière à faire varier progressivement la puissance optique entre la partie supérieure et la partie inférieure du verre. La partie supérieure est destinée à la vision de loin tandis que la partie inférieure sera adaptée pour la vision de près.

Les lentilles de contact ainsi que la chirurgie constituent également deux moyens de correction pour la presbytie. Tout comme les lunettes de vue, les lentilles de contact existent en plusieurs versions. Il peut s’agir de lentilles simple foyer, de lentilles bifocales ou encore de lentille progressives. Côté chirurgie, plusieurs interventions peuvent être proposées au patient en fonction de ses attentes et des autres défauts de la vision associés à la presbytie.

 

Quels sont les traitements naturels pour la presbytie ?

Le port de lunettes de vue pour corriger la presbytie apporte une réponse efficace aux symptômes. Cependant, corriger le trouble ne permet pas pour autant de ralentir son développement. Pour préserver au mieux votre capital vision, un changement d’alimentation peut aider à prolonger la santé oculaire. En effet, pour ralentir le processus de vieillissement responsable de la presbytie, l’alimentation constitue un traitement naturel efficace.

  • La vitamine A : le manque de vitamine A est impliqué dans la baisse de la vision nocturne et dans la sécheresse oculaire. À contrario, la vitamine A entretient une bonne santé oculaire et peut être un traitement préventif potentiel des maladies dégénératives de la rétine. Cette vitamine préserve la vue et diminue les risques de cataracte.
  • La vitamine C et E : en synergie, la vitamine C et la vitamine E permettent de renforcer le tissu oculaire. La vitamine E protège les cellules des yeux face aux atteintes des radicaux libres qui dégradent les tissus oculaires sains. De son côté la vitamine C permet également de réduire les risques de développer une cataracte et ralentit la progression de la dégénérescence maculaire liée au vieillissement.
  • Les acides gras essentiels : les Omega 3 permettent de lutter contre le décollement de la rétine. Une carence en acides gras essentiels peut créer une rigidification de la membrane cellulaire engendrant une moins bonne réactivité des cellules.
  • La lutéine : présente en forte concentration dans la rétine de l’œil, plus précisément dans la macula, la lutéine est un puissant antioxydant qui protège les cellules du cristallin et de la rétine des dommages provoqués par les rayons UV. Elle regorge de bienfaits pour lutter contre la progression de la DMLA et réduit également le risque de cataracte.
  • Le cuivre : grâce à son action anti oxydante et anti-inflammatoire, le cuivre régule la fatigue oculaire tout en agissant sur les troubles liés aux allergies et au vieillissement de l’œil.

Presbytie et traitement naturel : pourquoi protéger ses yeux ?

Pour prévenir la presbytie avec un traitement naturel, protéger ses yeux des rayons UV du soleil constitue un moyen incontournable de préserver sa santé oculaire. Tout comme la peau, l’œil est sensible et vulnérable aux rayons UV. Sur le court terme, les effets des rayons UV sur les yeux peuvent causer une ophtalmie. L’ophtalmie désigne une brûlure de la cornée par les UV qui se fait ressentir après une forte exposition au soleil. Parmi les pathologies de l’œil induites par l’exposition sans protection aux rayons UV, on retrouve également la cataracte. La cataracte correspond à une affection du cristallin qui subit une opacification progressive. Bien souvent, les patients deviennent presbytes vers 45 ans avant de développer une cataracte autour des 65-70 ans.

Presbytie et traitement naturel : quels exercices pour la ralentir ?

Les exercices oculaires peuvent aider à améliorer la souplesse des yeux tout en renforçant leurs muscles. Sur la base d’une pratique régulière, les exercices oculaires représentent un traitement naturel afin d’atténuer les symptômes de la presbytie. Ces exercices n’ont pas pour vocation de retarder ou d’empêcher le développement de la presbytie, mais plutôt de rééduquer le cerveau afin d’être en mesure de mieux se concentrer pour observer clairement les petits caractères et les détails d’une image de près.

Presbytie et traitement naturel : nos 5 conseils

  1. Adopter une alimentation équilibrée riche en vitamines C, E et A et en Omega 3 ;
  2. Hydrater ses yeux avec des gouttes de cuivre ;
  3. Protéger ses yeux des effets néfastes des rayons UV ;
  4. S’éloigner le plus possible des écrans ou le cas échéant, faire souvent des pauses ;
  5. Consulter régulièrement un ophtalmologue pour effectuer des tests de vision.