Lorsque l’on pense aux méfaits du tabac sur la santé, on pense rarement à la santé des yeux. Et pourtant, le tabac est impliqué dans le développement de nombreuses maladies oculaires. Découvrez quels sont les effets du tabac sur la vision et comment prendre soin de vos yeux pour prévenir le risque de maladies oculaires.

 

Quels sont les troubles visuels causés par le tabac ?

 

Le tabagisme est la première cause de mortalité évitable. Selon Santé Publique France, en moyenne, un fumeur régulier sur deux meurt des conséquences de son tabagisme.

 

La fumée de cigarette contient plus de 4 000 substances chimiques (métaux lourds, plomb, mercure, ammoniac, méthanol, etc.). Lorsque l’on fume, ces substances toxiques passent dans le système sanguin et circulent librement dans le corps, y compris dans les yeux. En plus d’assécher les yeux, le tabac favorise le développement de certaines maladies ou troubles visuels tels que la cataracte, la dégénérescence maculaire liée à l’âge, la rétinopathie diabétique ou encore l’uvéite.

 

La cataracte

 

La cataracte se caractérise par une opacification du cristallin qui empêche les rayons lumineux d’atteindre la rétine. Cette pathologie touche les personnes après 60 ans et se traduit par une vue qui se brouille progressivement, une vision double, une perception des couleurs altérée et une vision nocturne dégradée. Le développement de la cataracte peut être dû au vieillissement, à l’hérédité, à une lésion ou à une maladie. Toutefois, le tabac peut augmenter le risque de cataracte. En effet, cette pathologie apparaît le plus fréquemment chez les fumeurs.

 

La dégénérescence maculaire liée à l’âge

 

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) correspond à une dégradation d’une partie de la rétine, la macula. La macula désigne la zone située au centre de la rétine responsable de la vision centrale et de la vision fine.

 

La DMLA est la première cause de handicap visuel chez les individus âgés de plus de 50 ans. Le tabagisme accélère le vieillissement, ce qui entraîne une apparition précoce de la DMLA. On estime que les fumeurs sont trois à cinq fois plus susceptibles d’être atteints par la DMLA que les non-fumeurs.

 

La rétinopathie diabétique

 

La rétinopathie diabétique est une maladie générative qui touche les personnes qui souffrent de diabète. Elle se caractérise par des lésions des vaisseaux sanguins de la rétine de l’œil. Non traitée, cette pathologie peut mener à la cécité. Bien que le diabète soit la première cause de la rétinopathie diabétique, le tabac figure parmi les autres facteurs qui augmentent le risque de développer cette pathologie oculaire.

 

L’uvéite

 

L’uvéite désigne une inflammation à l’intérieur de l’œil. Elle peut concerner une ou plusieurs des trois parties de l’uvée : l’iris, le corps ciliaire et la choroïde qui se situe à l’arrière de la rétine. Les fumeurs ont deux fois plus de risques de développer une uvéite que les non-fumeurs.

 

Sécheresse des yeux et tabac

 

Les fumeurs passifs, tout comme les fumeurs actifs, peuvent souffrir de sécheresse oculaire. En effet, la fumée de cigarette peut créer de l’inconfort, des irritations, et de la sécheresse oculaire, notamment si l’on porte des lentilles de contact. En plus de diminuer sa consommation de tabac, il peut être recommandé de limiter l’utilisation de lentilles de contact et de prendre rendez-vous avec un ophtalmologue afin d’obtenir une prescription de larmes artificielles ou de gels lacrymaux.

 

Tabac et vision : quand consulter ?

 

Diminuer, voire arrêter, sa consommation de tabac est indispensable afin de prévenir l’apparition de maladie oculaire, mais aussi de maladies cardio-vasculaires, de cancer et d’infections bucco-dentaires. Que vous fumiez ou non, il est indispensable de prendre rendez-vous régulièrement avec votre ophtalmologue afin de ne pas prendre le risque qu’une éventuelle pathologie oculaire se développe silencieusement.