Voir apparaître une tache dans son œil peut être inquiétant. Dans certains cas, la tache dans l’œil n’est pas une source de préoccupation. Toutefois, dans certains cas, il peut s’agir d’une alerte à prendre au sérieux. Découvrez quand il est nécessaire de prendre rendez-vous avec un ophtalmologue.

 

Quelles sont les différentes taches dans les yeux ?

 

Les taches dans les yeux peuvent être visibles par les autres personnes, ou se retrouver dans le champ de vision d’un sujet sans qu’elles ne puissent être visibles de l’extérieur. C’est notamment le cas lorsqu’une personne souffre d’une pathologie rétinienne.

 

Il existe plusieurs types de taches, pouvant être bénignes ou malignes. Il peut s’agir d’un corps flottant, d’un scotome, d’une tache sur la conjonctive, ou encore d’une pinguécula.

 

Qu’est-ce que les corps flottants ?

 

Les corps flottants apparaissent comme de petites taches irrégulières qui se déplacent lentement dans notre champ de vision. Ils peuvent se présenter sous la forme de petites taches sombres, de points noirs, de filaments ou de fragments de toiles d’araignée. Ces corps flottants sont dus à de petits morceaux de débris qui flottent dans le vitré.

 

L’apparition des corps flottants est causée par les changements liés au vieillissement du vitré. Ils peuvent également être causés par le vitré qui se décolle de la surface de la rétine. Enfin, un saignement et une inflammation de l’œil, pouvant être causés par déchirure de la rétine, à des problèmes au niveau des vaisseaux sanguins ou à d’autres lésions, peuvent entraîner l’apparition de corps flottants.

 

Dans la plupart de cas, aucun traitement n’est nécessaire. S’ils affectent la vision, l’ophtalmologue peut recommander une intervention chirurgicale ou un traitement au laser.

 

Qu’est-ce que le scotome ?

 

Le scotome est caractérisé par la présence d’une ou plusieurs taches dans le champ visuel. Il existe plusieurs formes de scotomes. Les plus fréquentes sont le scotome central, qui se traduit par la présence d’une tache noire dans l’œil, et le scotome scintillants qui se distingue par l’apparition de plusieurs taches lumineuses dans le champ visuel. Le scotome peut apparaître au niveau d’un œil, ou des deux yeux.

 

Qu’est-ce que la pinguécula ?

 

La pinguécula est une tache dans l’œil d’apparence blanche-jaunâtre. Il s’agit d’une petite masse de couleur blanche-jaunâtre qui apparaît au niveau de la conjonctive, généralement dans le coin interne de l’œil. Cette lésion bénigne reste limitée à la conjonctive, elle n’affecte pas la cornée.

 

La vision n’étant pas affectée, cette tache dans l’œil ne nécessite généralement pas de traitement. Toutefois, une prise en charge peut être envisagée dans le cas où la tache dans l’œil représenterait une gêne esthétique.

 

Quelles sont les causes des taches dans les yeux ?

 

Lorsqu’une tache délimitée apparaît dans le blanc de l’œil, il s’agit plus probablement d’une hémorragie sous-conjonctivale. La conjonctive désigne la membrane qui recouvre la partie blanche de l’œil et l’intérieur des paupières. Si un petit vaisseau éclate, le sang se diffuse et forme une tache dans l’œil plus ou moins étendue. La tache rouge dans l’œil peut être causée par un choc, même léger, un effort violent (toux, vomissement, accouchement, etc.) pouvant entraîner une hypertension veineuse, la prise de certains médicaments, le diabète ou l’hypertension artérielle. Les personnes âgées présentant des capillaires plus fragiles ont plus de chances de voir apparaitre une tache rouge dans l’œil.

 

Dans le cas d’un scotome, plusieurs causes peuvent être impliquées :

 

  • La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) : la DMLA est une maladie chronique de la zone centrale de la rétine, appelée macula. La macula est la zone centrale de la rétine, à l’arrière de l’œil, où convergent les rayons lumineux en vision diurne. La DMLA apparait après 50 ans et évolue progressivement. À un stade avancé, le sujet atteint ne voit plus au centre de son champ de vision. Plusieurs signes précoces peuvent signaler le début de la DMLA. Il s’agit notamment de la baisse d’acuité visuelle, d’une diminution des contrastes, ou encore de la déformation des lignes. Le scotome est également un signe évocateur de la DMLA. Cette tache dans l’œil empêche généralement de voir les éléments qui se trouvent au centre du champ visuel.
  • Un décollement du vitré : le vitré est le gel translucide qui remplit la partie postérieure du globe oculaire. On parle de décollement du vitré lorsque l’enveloppe du vitré se détache de la rétine à laquelle elle adhérait jusqu’alors. Le décollement du vitré se manifeste par des corps flottants. Ces corps flottants sont perçus comme des taches dans le champ visuel.
  • Une migraine ophtalmique : dans le cas d’une migraine ophtalmique, ou d’une migraine avec aura visuelle, il est possible de voir apparaître un scotome scintillant avant la crise de migraine.

 

Comment traiter une tache dans les yeux ?

 

Dans le cas d’une tache rouge dans l’œil, si elle est causée par un corps étranger ou un traumatisme, cela peut être un motif de consultation en urgence. La tache dans l’œil peut également être le signe d’une pathologie sous-jacente.

 

Si votre tache dans l’œil est un scotome, il est impératif de consulter un ophtalmologue afin de déterminer sa cause. Déterminer sa cause est indispensable puisque cette anomalie est en réalité le symptôme d’une maladie. L’ophtalmologue sera donc en mesure d’établir un traitement adapté selon la maladie dont le patient souffre. Si la tache dans l’œil, ou plus précisément dans le champ visuel, est liée à une DMLA, l’ophtalmologue peut orienter son patient vers des injections intravitréennes, ou vers un traitement à base d’antifacteur de croissance ou d’anti-VEGF.

 

Tache dans les yeux : quand consulter ?

 

Une tache est apparue dans votre champ de vision ? Vous avez remarqué une tache sur votre conjonctive ? Vous avez subi un choc et une tache rouge est apparue sur œil ? Quel que soit le type de tache dans l’œil que vous voyez apparaitre, il est recommandé de prendre rendez-vous avec votre ophtalmologue dans les meilleurs délais. Au terme d’un examen complet, l’ophtalmologue sera en mesure de vous prescrire le traitement adéquat, si la situation le nécessite.