Profiter d’une belle journée ensoleillée au ski est ô combien agréable. Cependant, cela n’est pas sans risque. En montagne, au ski, de nombreux facteurs peuvent nuire à la santé de vos yeux. Quelles sont les raisons pour lesquelles il est essentiel de protéger ses yeux au ski ? Découvrez comment faire pour mettre ses yeux à l’abri du danger à la neige.

Pourquoi protéger ses yeux au ski ?

Au ski, les rayons UV et une forte luminosité peuvent s’avérer extrêmement dangereux pour les yeux. En effet, lors de vacances à la montagne, les rayons du soleil n’épargnent pas votre vue. Tous les 1000 mètres d’altitudes, la proportion des rayons UV augmente de 10%. Si vous profitez d’un séjour à la montagne à 2500 mètres d’altitude, vous êtes donc exposé à 25% d’UV en plus qu’en plaine.

Amplifiés par la réverbération sur la neige, les rayons UV sont d’autant plus agressifs. On estime que la neige réfléchit 85% de ces rayons. Même par temps nuageux, les UV ne sont pas sans effets néfastes sur vos yeux.

Quels sont les effets des UV sur les yeux ?

D’une part, la forte lumière sur les pistes peut altérer la vision. Sous les nuages, cet éblouissement peut s’avérer dangereux, notamment si vous dévalez les pistes. D’autre part, au-delà de la lumière qu’il émet, le rayonnement solaire présente un autre danger, celui des rayons UV.

30 minutes d’exposition aux rayons UV au ski peuvent suffire à provoquer une ophtalmie des neiges. L’ophtalmie des neiges fait référence à une sorte de coup de soleil de l’œil. Aussi appelée « cécité des neiges », elle correspond à une brûlure de la surface de l’œil. Les symptômes associés à cette pathologie sont les suivants :

  • une sensation de brûlure superficielle ;
  • une forte douleur dans les yeux ;
  • des irritations ;
  • un larmoiement chronique ;
  • une sensibilité accrue à la lumière.

Sur le long terme, une exposition trop important aux rayons UV peut être à l’origine de la cataracte et favoriser une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une maladie dégénérative de la rétine. Les rayons UV peuvent également avoir un effet néfaste sur la cornée et provoquer des inflammations comme une kératite.

Comment protéger vos yeux pendant des vacances au ski ?

Plusieurs études ont démontré un lien entre des expositions cumulatives non protégées et le développement de pathologies oculaires. Au même titre que l’on protège sa peau et son capital soleil, il est donc indispensable de mettre ses yeux à l’abri. Avant de profiter des sports d’hiver, il vous faudra choisir entre porter des lunettes de soleil ou un masque de ski. Les deux dispositifs peuvent être portés en alternance, suivant l’activité effectuée.

Quels sont les atouts du masque de ski ?

Au ski, le masque assure un meilleur confort. Il offre une vision optimale de la piste et assure également une excellente protection contre les UV. Cependant, pour bien choisir votre masque de ski, plusieurs critères sont à vérifier :

  • La norme européenne : la norme NF EN 174 s’applique aux masques utilisés pour la protection oculaire pendant le ski et les activités similaires. Cette norme garantit une protection contre 100% des rayons UV.
  • L’indice de protection : tout comme les verres solaires, les masques de ski sont classés en 4 catégories. La catégorie à choisir dépend de la quantité de lumière à filtrer. Tandis que la catégorie 1 sera idéale pour la pratique du ski sous une très faible luminosité (brouillard ou neige), la catégorie 4 sera indispensable pour dévaler les pistes sous un soleil radieux. Vous pouvez aussi vous diriger vers des verres photochromiques, capables de passer d’une catégorie 2 à une catégorie 4 en l’espace de quelques secondes.
  • Le confort : pour vous assurer le meilleur confort, choisissez une monture adaptée à votre visage. Aussi, pour éviter les accidents et garder une excellente vision, choisissez un masque avec un traitement anti buée.

Comment choisir ses lunettes de soleil pour le ski ?

Tout comme le masque de ski, les lunettes de soleil pour la haute montagne doivent être adaptées aux conditions d’ensoleillement. Particulièrement appréciées pour se promener ou pour déjeuner aux pieds des pistes, les lunettes de soleil doivent être aux normes européennes et posséder le bon indice de protection, conforme à l’intensité lumineuse à laquelle vos yeux sont exposés. Enfin, pour bien protéger les yeux sous tous les angles, choisissez une monture bien enveloppante.